ENSEMBLE STANISLAS

Dimanche 31 mars – 17h00 – Salle Poirel – Nancy

 Quatuor Stanislas

Johann Causse, violoncelle

Johann
            Causse 2017Pour saluer l’arrivée de l’heure d’été, l’Ensemble Stanislas propose un programme associant un des plus grands chefs d’oeuvre classiques à deux découvertes, fidèle en cela à une ligne artistique qui a fait sa réputation.

Le concert débutera donc par une sonate pour violoncelle seul de Marcel Mihalovici (1898-1985), compositeur d’origine roumaine, membre de la célèbre Ecole de Paris, dont le Quatuor Stanislas a joué  le deuxième quatuor salle Poirel au cours de la dernière saison. C’est Johann Causse, brillant  violoncelliste encore étudiant au Conservatoire National Supérieur de Paris, qui interprétera cette oeuvre d’une exigeante virtuosité.

Suivra le deuxième quatuor de Benoît Menut (frère du second violoniste du Quatuor Stanislas), compositeur déjà reconnu comme un des meilleurs de sa génération, dont le Quatuor Stanislas avait déjà créé le premier quatuor en 2009.

Après l’entr’acte, Johann Causse se joindra au Quatuor Stanislas pour interpréter le quintette avec deux violoncelles de Franz Schubert, certainement le sommet de l’art de ce génie mort prématurément, associant le pressentiment de sa fin prochaine  à la joie de vivre viennoise.

En prélude à ce riche programme, le Quatuor Stanislas a invité la classe d’orchestre de Toul à le rejoindre  pour une courte pièce tzigane, l’Alouette de Grigoras Dinicu. Rappelons que ces projets d’orchestres à l’école consistent à offrir à des jeunes des quartiers populaires la possibilité  d’apprendre un instrument tout en en jouant dans un orchestre, sans passer par les conservatoires classiques. Pour ces jeunes qui pratiquent leur instrument depuis un an à peine, le fait de se produire dans une grande salle de concert sera certainement un souvenir inoubliable.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils